Inforautisme asbl

 

NOTE sur la prévalence des TED dans les études épidémiologiques récentes

Trois études récentes ont recensé l’ensemble des personnes avec TED dans une population de jeunes enfants, selon les critères du DSMIV et avec des techniques de détection optimales (c-à-d maximisant la sensibilité)[1].  Les résultats de prévalence sont remarquablement semblables (environ 60/10.000) mais s’élèvent à plus du double des résultats obtenus en rassemblant les 32 études disponibles depuis 1966 (27,5/10.000).

 

Etudes

Autisme

TED non spécifiés

+ AS

Tous les TED

 

Prévalence

/10.000

% Q.I. normal

Prévalence

/10.000

% Q.I.

normal

Prévalence

/10.000

Bertrand, 2001

40.5

37

27

51

67.5

Baird, 2000

30.8

60

27.1

-

57.9

Chakrabarti, 2001

16.8

29

44.5

94

61.3

Moyenne

29.3

42

32.9

72.5

62.2

 

Avec ces données on peut calculer que, sur l’ensemble des TED identifiés, 58% ont un QI normal.

Le résultat intéressant apparaît lorsque on compare ces données avec les moyennes établies par Fombonne (2003) sur les 32 études épidémiologiques.

 

Etudes

32 études Fombonne

3 études récentes

Différence

Prévalence totale TED /10.000

27.5

62.2

34.7

Prévalence  Q.I. normal /10.000

8.25

36.1

27.85

Prévalence  Q.I. bas /10.000

19.25

26

6.75

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les conclusions sont pertinentes pour notre étude

·         L’augmentation de la prévalence des TED observée dans les nouvelles études (plus du double, de 27,5/10.000 à 62,2/10.000) est due essentiellement à une bien meilleure détection des TED avec un Q.I. normal par rapport aux études anciennes.

·         Les TED avec Q.I. bas ont à peu près la même prévalence dans les deux groupes d’études ; l’écart entre 19,25 et 26 est de l’ordre des fluctuations habituelles entre les études

·         Donc, les TED avec déficit intellectuel sont bien détectés dans toutes les études alors que la grande majorité des TED sans déficit intellectuel ne le sont pas dans les études plus anciennes (36.1 contre 8.25).

 

La prévalence totale des TED (avec et sans déficit intellectuel) est donc très probablement de  l’ordre de 60/10.000.   Plus de la moitié (58%) de cette population n’a pas de déficit intellectuel 

 

Avec ces chiffres la population totale (tous les TED adultes) de notre étude serait de 3.965 personnes au lieu de 1.753 et la population cible (TED adultes avec déficit intellectuel) serait de 1.657 au lieu de 1.227



[1] Fombonne, E. (2003); Epidemiological Surveys of Autism and Other Pervasive Developmental Disorders : An Update ; Journal of Autism and Developmental Disorders, Vol 33, N°4, August 2003, p 373